Mort du professeur Ogobara Doumbo, une grande figure de la lutte contre le paludisme

Le chercheur malien, fondateur du Malaria Research and Training Center de Bamako, est décédé le 9 juin à Marseille.

Source: Florence Rosier, LE MONDE, 13.06.2018

Pour consulter la version complète de l'article, rendez-vous sur lemonde.fr.

EXTRAIT

Le monde de l’infectiologie est en deuil. Samedi 9 juin, le professeur Ogobara Doumbo, médecin-chercheur malien de renommée mondiale, est mort à l’âge de 63 ans à l’hôpital de la Timone, à Marseille. Il y était hospitalisé à la suite des complications d’une intervention chirurgicale réalisée au Mali. « Nous sommes tous orphelins », « le monde entier pleure le professeur Doumbo », témoignaient ses équipes et ses partenaires, sous le choc.

« Ogo », comme le surnommaient les soldats de la lutte contre les maladies infectieuses, était respecté pour son engagement contre le paludisme. « Pour moi, le paludisme a toujours été un drame. Cette maladie tue encore, surtout les enfants. Ceux qui survivent peuvent souffrir de graves séquelles neurologiques », confiait-il en mai au Monde Afrique. Près d’un demi-million de personnes en meurent chaque année – dont un jeune enfant toutes les deux minutes.

FIL DE L’INFO

video 352 275 5

MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE DU CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN

François GUINOT, Président du GID

 

TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE DE PRÉSENTATION DU GID